Les chenilles

par Nadine Dvx  -  19 Juin 2019, 21:35  -  #Photographies, #Faune, #macro, #Nadine Dvx

~~Les chenilles correspondent à l'état larvaire propre aux insectes lépidoptères ou papillons.

~~L'anatomie de base de la chenille, même si son corps ressemble à celui d'un ver, on peut le diviser en trois parties, comme le papillon qu'elle deviendra une fois adulte.

~~La tête : elle comprend deux rangées de six yeux et des mâchoires puissantes et aiguisées capables de réduire les feuilles en petits morceaux comestibles. Un orifice de filière situé sous la lèvre inférieure produit de la soie qui lui sert à fabriquer son cocon afin de se métamorphoser en papillon.

 

~~Le thorax : il est supporté par trois rangées de deux pattes qui lui servent à attraper sa nourriture. Ces pattes (les vraies pattes) sont toujours là après la métamorphose en papillon.

~~L'abdomen : il est plus long qu'à l'état adulte. Huit pattes abdominales ou fausses pattes sont attachées au milieu. Une autre paire de fausses pattes, appelées pattes anales, est attachée à son extrémité. Toutes ces fausses pattes aident la chenille à grimper.

~~Tout le corps de la chenille est recouvert de poils minuscules qui lui procurent un sens du toucher développé. Pour certaines espèces, ils sont particulièrement visibles et offrent une apparence cotonneuse.

 

~~Fausses chenilles.

~~Les larves de tenthrèdes, ou fausses-chenilles, vivent en colonie, ces insectes ravageurs s'accumulent par douzaines sur une même branche de pin ou sur le pourtour d'une même feuille.

C'est le nombre de fausses-pattes qui permet de différencier les fausses-chenilles des chenilles de papillons.  Les premières possèdent de 6 à 9 paires de fausses-pattes, tandis que les secondes possèdent moins de 6 paires de fausses-pattes.

Les larves se mettent toutes dans la position caractéristique d'un S quand elles se sentent menacée.

 

La Processionnaire du chêne, Thaumetopoea processionea

 

~~Est une espèce de lépidoptères papillons appartenant à la famille des Notodontidae et à la sous-famille des Thaumetopoeinae.

Les larves, connues pour leur mode de déplacement en file indienne, se nourrissent des chênes Quercus, parfois aussi du noyer.

Les papillons adultes sont nocturnes et discrets. Ce sont des papillons de nuit sans trompe, vivant quelques jours sans se nourrir.

Les vieux nids, bourrés de mues et donc de poils urticants, restent "actifs" durant 2 à 3 ans. De surcroît il se fondent encore plus parfaitement dans leur environnement, et leur dégradation favorise évidemment la dispersion des véritables lancettes que sont les poils urticants.

La chenille processionnaire du chêne - Thaumetopoea processionea
La chenille processionnaire du chêne - Thaumetopoea processionea
La chenille processionnaire du chêne - Thaumetopoea processionea

La chenille processionnaire du chêne - Thaumetopoea processionea

~~Tête d'une chenille.

Tête d'une chenille.

Tête d'une chenille.

La tête de la Pyrale du buis (Cydalima perspectalis).
~~Une espèce de lépidoptères de la famille des Crambidae, originaire d'Extrême-Orient. Introduite accidentellement en Europe dans les années 2000, elle y est rapidement devenue invasive.
~~Son imago est un papillon nocturne, attiré par la lumière, qu'on ne voit voler de jour que s'il a été effarouché. Sa chenille ne semble consommer que des feuilles de buis, et l'invasion de l'espèce provoque de lourds dégâts dans les populations européennes de buis, ornementales comme sauvages.
- Elle mange mon buis, et semble se régaler !!!

 Pyrale du buis (Cydalima perspectalis).

Pyrale du buis (Cydalima perspectalis).

~~La Pudibonde ou Patte Étendue - Calliteara pudibunda.

~~L'entrée en pré-nymphose se traduit classiquement par l'arrêt de toute prise de nourriture, puis par l'évacuation d'un contenu intestinal, et par l'abandon du végétal nourricier. Joliment conçu, le cocon à double parois est tissé au niveau du sol (litière superficielle, mousses, feuilles mortes, herbes sèches).

La Pudibonde ou Patte Étendue - Calliteara pudibunda
La Pudibonde ou Patte Étendue - Calliteara pudibunda

La Pudibonde ou Patte Étendue - Calliteara pudibunda

Chenille - Biston betularia.

~~Comme les autres Geometridae la chenille de la Phalène du Bouleau n'a pas de fausses pattes sous les segments abdominaux. C'est une "arpenteuse" qui se déplace en rapprochant l'extrémité de son corps de ses pattes thoraciques, puis s'étire en avançant.
Plutôt active la nuit elle se repose durant le jour sur sa plante nourricière et se dissimule en imitant un jeune rameau.
Les femelles Biston betularia pondent en début d'été et les chenilles sont visibles de juillet à octobre. Leurs plantes hôtes : les Chênes, Bouleaux, Saules... et un grand nombre d'arbres et arbustes à feuilles caduques. Nymphose au sol en automne, émergence le printemps suivant.
Longueur : 60 mm.

Phalène du Bouleau - Biston betularia

Phalène du Bouleau - Biston betularia

~~Chenille verte de noctuelle.

~~Le terme de Noctuelle regroupe une nombreuse famille de papillons nocturnes, parfois crépusculaires.

Une génération par an. Les pontes composées d’œufs regroupés et déposés en été, n'éclosent qu'au printemps de l'année suivante.

Chenille verte de noctuelle

Chenille verte de noctuelle

Tenthrède ou chenille ? Comptez les fausses pattes !

~~Ce qui différencie les tenthrèdes des chenilles, c'est le nombre de leurs pattes : les vraies chenilles possèdent 3 paires de vraies pattes et au maximum 5 paires de fausses pattes, tandis que les tenthrèdes, en plus de leurs 3 paires de vraies pattes, présentent entre 6 et 9 paires de fausses pattes, plus une paire de pattes anales.

~~Une tenthrède est un nom vernaculaire ambigu en français qui désigne les imagos de nombreuses espèces parmi les Hyménoptères formant le groupe des mouches à scie ou symphytes (Symphyta). Leur larve ravageuse est souvent appelée fausse-chenille car elle ne donnera pas un papillon mais un insecte apparenté aux guêpes, dont il se distingue par l'absence de « taille » fine.

 Le mot tenthrède vient de la francisation du genre Tenthredo qui a donné son nom aux taxons supérieurs jusqu'à la super-famille Tenthredinoidea.

 

Tenthrède sur un brin d'herbe

Tenthrède sur un brin d'herbe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pierre Puls 04/06/2020 00:04

Bonjour, juste une information pour vous : la dernière photo "Petite chenille sur un brin d'herbe" n'est pas une chenille (papillon) c'est ce que l'on appelle une fausse-chenille, c'est une larve d'hyménoptère de type Tenthrède. PS Très beaux clichés

Nadine Dvx 04/06/2020 18:09

Bonjour,
Merci pour votre visite sur mon blog, et m'avoir éclairé sur la fausse chenille désormais je connais la différence entre une tenthrède et une chenille il me suffira de compter les fausses pattes !
Si vous avez un blog donnez moi votre lien.
Bien cordialement,