Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo

par Nadine Dvx  -  26 Janvier 2019, 20:55  -  #Photographies, #France, #Saint-Malo, #Nadine Dvx

Saint-Malo - L'avant course - Route du Rhum 2018

 

~~ C'est l'avant course que je vous fais découvrir, au milieu des remparts de Saint-Malo, et de son histoire. C'est une ambiance de fête, l'occasion de nombreuses festivités dans la ville. Les spectateurs sont venus en nombre assister aux derniers préparatifs, les quais sont bondés, il est quand même aisé de se frayer un chemin pour saluer un skipper prendre une photo, ils semblent tous sereins et s'affairent aux derniers préparatifs, bien que la tension monte avant le grand départ.

 

Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo
Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo

Route du Rhum 2018 - L'avant course - Saint-Malo

~~Minerva est un trois-mât, à  l'origine ses mensurations sont 30,90m x 7,03m x 2,68m avec une surface de voilure de 243 m², et un moteur de 150 chevaux. En 1936, il subit une première transformation, sa longueur est étendue à 34,80m. En 1951, il est doté d'un nouveau moteur de 180 cv.

Ursula ex-L'Uwe est vendu en 1959 considéré comme un bateau à moteur. Il change de propriétaire en 1964, puis en 1976. Ses spécifications sont alors : 34,78m x 7,04m x 3,02m. Il change de nouveau de propriétaire en 1979.

En 1987 il est acquis par des hollandais. Le navire est reconverti en une goélette à trois mâts et rebaptisé Minerva. Son port d'attache devient Scheveningen aux Pays-Bas.

À partir de 2006, il propose des croisières en mer du Nord et en mer Baltique. Il peut embarquer 120 passagers.

~~Il a participe de nombreuses fois au Hanse Sail de Rostock et semaine de Kiel, ainsi qu'à Brest 2008 et aux Les Tonnerres de Brest 2012.

Minerva - Trois mâts à Saint-Malo - 2018

Minerva - Trois mâts à Saint-Malo - 2018

~~Le Marité est un trois-mâts goélette.

Il a été construit en 1921 à Fécamp (Seine-Maritime), c'est aujourd'hui le dernier terre-neuvier français en état de navigation. Il est actuellement à Granville.
Portant le diminutif de Marie-Thérèse Le Borgne, fille de l'armateur et marraine du bateau, le Marité est lancé le 24 juin 1923, à Fécamp. Il possède treize voiles et 3 mâts d'un poids d'une tonne, surmontés d'un mât de flèche de onze mètres. Il a pratiqué la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve de 1924 à 1929.
Il est ensuite racheté par un armateur danois et rejoint en 1930 le port d'Esbjerg où il est modifié, avec une voilure réduite et la pose d'un moteur auxiliaire. Jusque vers 1935, il pratique la grande pêche entre les eaux d'Islande et du Groenland. Il pratique ensuite le cabotage entre les îles Féroé et le Danemark (charbon et toison de mouton).
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il revient à la grande pêche pour ravitailler la Grande-Bretagne.

En 1946, il est racheté et utilisé pour la pêche à la morue jusqu'en 1953.
 Il est revendu en 1954 et sa mâture est déposée.
Transformé en bateau à moteur et classifié schooner en bois, il pratique la pêche au hareng, puis la crevette, et revient au cabotage en 1969.
Désarmé cette même année, c'est en 1978 qu'une équipe de Suédois le rachète, et le remet en état alors qu'il était promis à la destruction.
La mâture est modifiée et l'aménagement intérieur adapté à la croisière.
En 1987, il est affecté à la croisière (son port d'attache est Stockholm).
En 1992, il est rebaptisé Bla Marité af Pripps et remporte la course des grands voiliers.

Quatre ans plus tard, en 2003, il devient le temps d'une saison télévisuelle le plateau de l'émission Thalassa sur France 3.

Le voilier a ensuite été remorqué jusqu'à Saint-Vaast-la-Hougue par 2 navires de pêches où les bas mâts seront mis en place ainsi que la ligne d'arbre et le moteur.

À partir de janvier 2006, le Marité est en cale sèche à Cherbourg-Octeville  pour d’importants travaux de rénovation.

En 2011, le Marité rejoint Granville par ses propres moyens où les entreprises locales réalisent les aménagements intérieurs, l'installation électrique, la finalisation du gréement et des voiles.

Depuis 2012, le Marité embarque des passagers au départ du port de Granville pour des navigations touristiques et participatives dans la baie de Granville, dans l'archipel des îles Chausey ainsi qu'à Cancale.

~~Marité est aussi présent lors des évènements nautiques majeurs tels que "L'Armada 2013" à Rouen, "La Transat Jacques Vabre" au Havre, "La Route du Rhum" à Saint-Malo, "Escale à Sète 2016", "Le Festival du chant de Marin" à Paimpol, "Temps fête" à Douarnenez, etc.

 

Le Marité trois-mâts goélette à Saint-Malo - Rte du Rhum 2018

Le Marité trois-mâts goélette à Saint-Malo - Rte du Rhum 2018

~~Le Français est un trois-mâts goélette ayant participé à la première expédition Charcot en Antarctique.

En 1903, Jean-Baptiste Charcot fait construire à Saint-Malo son premier navire polaire sur les plans de François Gautier (architecte naval), sur son chantier de l'époque (Chantiers et ateliers de construction navale de Saint-Malo). Commandé pour le nom de Pourquoi Pas ?, ce navire sera débaptisé sur cale en juin 1903 et baptisé le Français le 27 juin.

Le navire participe à la première expédition Charcot en Antarctique et hiverne à Port-Charcot sur l'île Booth en 1904.

À l'issue de l'expédition, il est revendu à l'Argentine et prend le nom d'Austral.

Il fait naufrage en 1907 sur le banc d'Ortiz.

 

~~Aujourd’hui, Le Français (ex-Kaskelot) est un trois-mâts barque à coque bois, construit au Danemark en 1948, pour la Royal Greenland Trading Company, rénové en 1983 pour les besoins du cinéma. Le Kaskelot a été racheté, en septembre 2018 par Bob Escoffier (société Bob Escoffier maritime  et a été rebaptisé Le Français comme l'ancien Le Français trois-mâts goélette de la Première expédition Charcot (1903-1905).

~~Son nouveau port d'attache est maintenant Saint-Malo.

Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts
Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts
Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts
Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts
Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts

Le Français (ex-Kaskelot) à Saint-Malo - Trois-Mâts

Haut de la page ~~ L’Artémis, ex-Pol II, ex-Lister, est un trois-mâts barque de 59 m de long néerlandais, à coque acier, construit en 1926. Ce voilier tire son nom actuel de la déesse de la chasse.
Le navire est construit en 1926, comme navire baleinier norvégien en mer arctique et antarctique jusqu'à la fin des années 1940. Durant cette période, le navire est équipé d'un moteur à vapeur et de deux mâts, son port d'attache est Oslo en Norvège.
Il est équipé d'un moteur auxiliaire Caterpilar de 550 chevaux et de 18 voiles formant 1050 m² de surface de voilure.

 

 

L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts
L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts

L'Artémis à Saint-Malo 2018 - Trois-mâts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :