72 - Bunker AOK 7 du général DOLLMANN - Le Mans

par Nadine Dvx  -  21 Octobre 2019, 16:38  -  #Photographies, #Le Mans, #72 - Sarthe

 

~~Le blockhaus AOK 7, état-major de la 7ème Armée allemande durant l'occupation commandé par le général Friedrich Dollmann, jamais bombardé, ce blockhaus fut précipitamment abandonné par les Allemands fuyant les troupes US.
~~Le blockhaus de Dollmann, se situe dans l’enceinte du collège Berthelot, entrée au 26 rue Chanzy, au Mans, 5ème blockhaus le mieux conservé au monde.
Une association de passionnés, AOK7, vous propose de visiter le blockhaus de la 7e Armée allemande au Mans.

En parfait état de conservation. Protégé par l'enceinte du collège Berthelot, le bâtiment a échappé aux squats et pillages, et se trouve dans un état pratiquement intact.

~~Contrairement aux bunkers situés sur les côtes, ce blockhaus n'a pas, non plus, souffert des dégradations dues à l'air marin, ou aux mouvements des sables.

~~Pour les personnes qui voudraient visiter se site se renseigner sur le "blog de l'association AOK 7 - LE MANS"- Suivre ce lien:

https://aok-7-le-mans.skyrock.com/

~~Voici l’histoire du blockhaus de la rue Chanzy au Mans (72), ouvrage militaire exceptionnel appartenant au patrimoine de la Seconde Guerre mondiale.

Portrait du général Friedrich Dollman, commandant en chef de la VIIe Armée allemande et locataire principal de ce blockhaus de 1942 jusqu'au 28 juin 1944. Un bunker au cœur des évènements du Débarquement.

Portrait du général Friedrich Dollman

Portrait du général Friedrich Dollman

En cette journée du 18 juin 1940, Le Mans, sa vieille ville, sa place de la République ou encore sa Cathédrale, passe à l’heure allemande. La Wehrmacht y réquisitionne comme partout en France, ses entreprises, ses plus beaux bâtiments et ses lieux culturels, tels le cinéma Pathé de la rue Gambetta, réservé aux officiers, ou ses nombreuses maisons closes du quai Louis Blanc.

A l’été 1942 et face à la débâcle du front russe, Hitler considère Le Mans comme l’une des principales bases de commandement de son armée.

 La troisième plus grande ville des pays de la Loire y accueille alors la VIIe armée du général Friedrich Dollman (1882-1944), commandant en chef de la VIIe Armée. En charge des installations du Port de Cherbourg et de la surveillance de l’embouchure de la Loire jusqu’à la Normandie, le général (âgé de soixante ans) militarise la ville et installe un ensemble de fortifications utiles au Mur de l’Atlantique, tel le poste DCA de la Préfecture et le central téléphonique de la rue Erpell.

Journée du patrimoine - Le Mans
Journée du patrimoine - Le Mans
Journée du patrimoine - Le Mans
Journée du patrimoine - Le Mans
Journée du patrimoine - Le Mans

Journée du patrimoine - Le Mans

Plan du blockhaus AOK 7 - Le Mans

Plan du blockhaus AOK 7 - Le Mans

~~Rare vestige de blockhaus, d'une installation de système de ventilation de l'air, nécessaire à la bonne respiration des hommes du blockhaus. L’entrée du poste de commandement de Dollman débouche sur une caponnière de tir Mg-42. Passant deux portes blindées de 600 kg, le visiteur s’immerge alors dans le quotidien de l’Occupant. Comme nos poilus de 14-18, les soldats de la Heer utilisent le système D, comme en attestent sur les murs du bunker les queues de cochon utiles à leurs hamacs. Sur l’aile ouest, se trouve une enfilade de trois pièces (dédiées à la radio, aux plans et aux transmissions), où se coordonnaient les plans de la bataille de Normandie. Les pièces jouxtant la salle des transmissions abritent les appartements privés du Général et de son aide de camps, du 6 juin 1944 à sa mort prématurée, le 28 juin. On y retrouve à l’identique son lit, sa radio en bois d’ébène, son lavabo, ses toilettes « privées », sa commode où trône le portrait de son épouse et sa traditionnelle bouteille de schnaps au bord du lit, peut-être afin d’oublier les horreurs de la guerre. Ce bunker R-608, jamais attaqué – jamais bombardé, possède en son antre un modèle unique au monde de chaufferie et filtreur – qui ventile l’air à 4 m 3/0 s. La dernière salle est la plus atypique, puisqu’il s’agit du poste de tir de MG, présent à Omaha Beach, reconverti en cartoucherie et réserve alimentaire.

Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans
Blockhaus AOK 7 - Le Mans

Blockhaus AOK 7 - Le Mans

~~Friedrich Dollmann (2 février 1882 - 28 juin 1944) est un militaire allemand qui a servi dans la Deutsches Heer, la Reichswehr, puis la Wehrmacht.

Après avoir reçu le grade de Generaloberst le 19 juin 1940 lors d'une séance du Reichstag, il lui est demandé de procéder à l'Occupation de la partie nord de la France. Il installe son quartier général au Mans. Il assure la défense de la Bretagne et de la Normandie jusqu'en 1944. Il est notamment responsable de la prévention d'une invasion alliée en zone occupée.

Alors qu'il s'attend à une invasion alliée début juin 1944, il abaisse les procédures d'alertes du fait des conditions atmosphériques catastrophiques ces jours là. Le 5 juin et le 6 juin, lors du débarquement en Normandie, pendant que son armée subit de grandes pertes, Dollmann assiste à une simulation sur cartes à Rennes. Après trois semaines de combats intensifs en Normandie et dans la région de Cherbourg, Adolf Hitler déclare Cherbourg ville-forteresse et donne l'ordre « de se battre jusqu'au dernier homme », ordre considéré comme insensé par Dollmann. La bataille de Cherbourg tourne vite à l'avantage des Alliés, et la ville est libérée le 26 juin. Dans la nuit du 27 juin au 28 juin, Adolf Hitler apprend la défaite : il menace Dollmann de le rendre responsable de cet échec et de le traduire devant une cour martiale.

Dans une lettre télétypée, Dollmann expose les raisons de la défaite à Cherbourg, raisons qui, en réalité, étaient hors de son secteur d'influence. Le 28 juin 1944, la lettre de Dollmann est publiée. Les raisons de sa mort n'ont jamais été clairement éclaircies. Certaines sources évoquent un suicide (pour protéger les membres de sa famille, qui résident en Allemagne), d'autres un infarctus, sans pouvoir exclure une exécution sommaire par la Gestapo. Le général Friedrich Dollmann repose au cimetière militaire allemand de Champigny-Saint-André.

Le général Dollmann était arrivé au Mans en juillet 1942 avec ses 355 secrétaires.

~~Il logeait au château de la Blanchardière, à Sargé-lès-le-Mans, mais son bureau était installé dans les bâtiments de la Mutuelle générale (futures MMA), rue Chanzy.

C'est de là, puis du blockhaus construit juste en face, qu'il a dirigé l'AOK7, recevant parfois la visite de Rommel ou de Van Rundstedt. « Il ne faut pas oublier que ce général avait 161 000 hommes sous ses ordres », souligne Alain Moro. À sa mort, Dollmann sera remplacé par le général SS Paul Hausser.

Au Mans, le blockhaus du général Dollmann existe toujours. Particulièrement bien conservé, il a été restauré et réaménagé avec une grande rigueur historique par l'association AOK 7 Le Mans.

 

~~Le Mercure du centre du Mans, rue Chanzy, est installé dans un immeuble historique dont la première version a été livrée en 1903 pour accueillir le siège de la Mutuelle générale française, ancêtre des assurances MMA. Entre 1942 et 1944, en pleine Occupation, l’État-major de la 7e armée allemande (en première ligne le 6 juin 1944), commandée par le général Dollmann, s’y installe.

De cette période subsiste, instact, le bureau habillé de boiseries qu'occupait le général allemand.

Rue Chanzy le Mans
Rue Chanzy le Mans
Rue Chanzy le Mans

Rue Chanzy le Mans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :