37 - Château du Rivau - Lémeré - Indre et Loire

par Nadine Dvx  -  29 Mars 2020, 15:46  -  #Photographies, #France

 ~~Château du Rivau situé en Touraine dans la commune de Lémeré.

~~Le château du Rivau vous emmène dans un voyage étonnant au cœur de jardins extraordinaires. Un musée en plein air d'art contemporain. Plusieurs artistes sont venus au château pour y créer des œuvres permanentes.

~~Château de la Loire médiéval entouré par 14 jardins de conte de fées, se dresse au milieu des champs à 10km de Chinon.

~~Le château médiéval du Rivau est intimement lié à l'illustre famille des Beauvau. Apparentés aux comtes d'Anjou, ils avaient le privilège dès le XIe siècle de rendre hommage à leur suzerain l'épée au côté, debout, et le chapeau sur le chef. ~~Au XIIIe siècle, les Beauvau passèrent au service des rois de France. Ils furent ensuite alliés à la famille royale par le mariage d'Isabeau de Beauvau avec Jean II de Bourbon en 1454. Grands serviteurs des rois de France, de nombreux Beauvau donnèrent leurs vies pour le royaume.

~~Construit en 1420 et apporté en dot par Anne de Fontenay lors de son mariage en 1438 avec Pierre de Beauvau, celui-ci, premier chambellan de Charles VII obtient l'autorisation en 1442 de faire fortifier son château médiéval. Le château du Rivau devient ainsi un des premiers château de la Loire.

Il meurt à la bataille du Castillon qui mettra fin à la guerre de Cent ans en 1453.

~~Son descendant, François de Beauvau, capitaine de François 1er, construisit en 1510, dans la cour des communs, les écuries monumentales qui fournissaient les étalons royaux. Il périt à la bataille de Romagne, aux côtés de Bayard, le 30 avril 1524.

~~Au cœur des conflits anglo-français, le château du Rivau a un positionnement stratégique. Il domine la vallée de la Vienne et de la Veude, et permet ainsi de surveiller les grands axes de communication.

~~Il combine des éléments de l'architecture médiévale, l'architecture de la Renaissance, et l'art contemporain.

~~Classé MH (1918, 1999).

~~Inscrit MH (1988) - (Jardin remarquable).

Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.

Château du Rivau - Touraine - Lémeré.

~~Intégré au paysage des Châteaux du Val de Loire, le château du Rivau est une forteresse médiévale dont les premières fondations remontent au XIIIe siècle. C'était alors une maison forte. De cette époque subsiste le quadrilatère formé par les quatre murs et les tours d’angle.

~~Le château du Rivau est une construction des années 1450. Après la guerre de Cent Ans, une première série de châteaux furent reconstruits. Il appartient à cette première génération d’édifices.

~~Les Beauvau y ont réalisé un nouveau type de demeure seigneuriale qui anticipe de plus d’une décennie par son plan d’ensemble et par sa distribution intérieure, les bâtiments les plus modernes de l’époque.

~~Le château du Rivau est à la fois une forteresse médiévale et un château de la Renaissance. Forteresse à l’extérieur avec son donjon, ses douves, son pont-levis (en fonctionnement) et son chemin de ronde, le château est aussi un château d’agrément.

~~L’accès au château médiéval est défendu par deux tours circulaires d’angle. Un talus ou glacis en pierre de taille de tuffeau renforce la base des tours, c'est-à-dire les fondations, et les protègent contre les éventuelles attaques avec des armes de jet qui pourraient fragiliser la structure et créer des brèches.

~~Au dernier niveau, des archères à pieds évasés percent toutes les faces de la tour, elles visent dans toutes les directions, il n’y a aucun angle mort. En effet, après le XIIIe siècle la tour circulaire sera préférée à celle de plan quadrangulaire, ses qualités principales sont une meilleure résistance et aucun angle mort.

~~L’escalier à vis où de nombreux graffitis du XVe siècle sont encore à décrypter.

 

Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.
Château du Rivau - Touraine - Lémeré.

Château du Rivau - Touraine - Lémeré.

~~Les armoiries et la devise des Beauvau « sans départir » flanquées de deux cerfs.

Ce qui signifie qu’il faut rester fidèle à son nom et à son honneur en dépit de l’adversité et des difficultés.

~~Le château médiéval du Rivau est intimement lié à l'illustre famille des Beauvau. Apparentés aux comtes d'Anjou, ils avaient le privilège dès le XIe siècle de rendre hommage à leur suzerain l'épée au côté, debout, et le chapeau sur le chef. ~~Au XIIIe siècle, les Beauvau passèrent au service des rois de France. Ils furent ensuite alliés à la famille royale par le mariage d'Isabeau de Beauvau avec Jean II de Bourbon en 1454. Grands serviteurs des rois de France, de nombreux Beauvau donnèrent leurs vies pour le royaume.

~~Construit en 1420 et apporté en dot par Anne de Fontenay lors de son mariage en 1438 avec Pierre de Beauvau, celui-ci, premier chambellan de Charles VII obtient l'autorisation en 1442 de faire fortifier son château médiéval. Le château du Rivau devient ainsi un des premiers château de la Loire. Il meurt à la bataille du Castillon qui mettra fin à la guerre de Cent ans en 1453.

~~Son descendant, François de Beauvau, capitaine de François 1er, construisit en 1510, dans la cour des communs, les écuries monumentales qui fournissaient les étalons royaux. Il périt à la bataille de Romagne, aux côtés de Bayard, le 30 avril 1524.

Les armoiries et la devise des Beauvau « sans départir » flanquées de deux cerfs.

Les armoiries et la devise des Beauvau « sans départir » flanquées de deux cerfs.

~~Le blason de Pierre de Beauvau du Rivau est constitué de l'écu des Beauvau avec pour brisure ou différence un bâton péri d'azur.

Blason de Pierre de Beauvau du château du Rivau.

Blason de Pierre de Beauvau du château du Rivau.

Le potager de Gargantua

~~Le potager qui est au cœur de la cour des communs c’est une création de Patricia Laigneau. Il a été pensé comme un festin pantagruélique inspiré par Maître François, originaire de la région et qui dans Gargantua, avait offert Le Rivau à l'un des capitaines.

~~La demi-lune du potager de Gargantua présente des légumes à développement pantagruélique plantés sur un plessis de châtaignier surélevé. Cette technique était utilisée pour lutter contre les ravages causés par la faune au Moyen Âge. Les citrouilles appelées Gargantua, Étampes et Touraine, mettent en valeur les pustuleux Galeux d’Eysines, les Potimarrons astiqués et les débonnaires Turbans d’Aladin. Le potager du Rivau est le conservatoire de légumes de la région Centre et présente une collection de plus de 43 variétés de courges.

~~A visiter pendant la Fête de la Citrouille et du potager, au mois de septembre.

Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau
Le potager de Gargantua du château du Rivau

Le potager de Gargantua du château du Rivau

~~Les 14 jardins du Château du Rivau labellisés « Jardin remarquable » évoquent un monde merveilleux et fantastique pour le plus grand plaisir des visiteurs. Ils réjouiront aussi les botanistes par la collection de plus de 400 roses créées par des obtenteurs comme David Austin et André Eve et ses plantes rares, dans une ambiance tout de même très contemporaine grâce aux sculptures et aux expositions d'artistes vivants.

~~Les 14 jardins sont inspirés des contes et des histoires légendaires:

  • -Les Parterres de Lavandes
  • -Le Potager de Gargantua
  • -Jardin du Petit Poucet
  • -La Cassinina
  • -Le bois Amoureux
  • -L’allée des senteurs
  • -Jardin des Philtres d’Amour
  • -Jardin de la princesse Raiponce
  • -Jardin secret
  • -Le labyrinthe d’Alice
  • -La forêt enchantée
  • -Le Verger de Paradis
  • -La truffière
  • -L’allée des fées.

 

~~"Le pot Rouge de Jean-Pierre Raynaud.

Le pot Rouge de Jean-Pierre Raynaud - Château du Rivau
Le pot Rouge de Jean-Pierre Raynaud - Château du Rivau

Le pot Rouge de Jean-Pierre Raynaud - Château du Rivau

~~Le labyrinthe d'Alice.

Le labyrinthe d'Alice - Château du Rivau

Le labyrinthe d'Alice - Château du Rivau

"Les gardiens" de Lionel Mony ont été crées à partir des arbres terrassés par la tempête de 1999. Une manière de les éterniser.

"Les gardiens" de Lionel Mony - Château du Rivau

"Les gardiens" de Lionel Mony - Château du Rivau

Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau

Jardin du château du Rivau

"Invendus - Bottes de 3 mètres de haut, de Lilian Bourgeat.

~~Leurs deux pieds gauches suscitent l’interrogation du promeneur, frappé par la démesure qui sublime ces objets ordinaires. Comme souvent, les objets « hyperréalistes » mais plus grands que nature de Lilian Bourgeat interrogent la limite entre fonctionnalité et démesure.

"Invendus" - Bottes de 3 mètres de haut, de Lilian Bourgeat  - Château du Rivau

"Invendus" - Bottes de 3 mètres de haut, de Lilian Bourgeat - Château du Rivau

~~ "La Forêt qui court" (1998) de Basserode. Emblématique des jardins du Rivau cette impressionnante installation pose la question du devenir de l'homme dans la Nature ou du devenir de la forêt souvent détruite par l’homme.

"La Forêt qui court" (1998) de Basserode - Château du Rivau
"La Forêt qui court" (1998) de Basserode - Château du Rivau

"La Forêt qui court" (1998) de Basserode - Château du Rivau

~~Dans le bois amoureux, les arbres qui avaient des inclinaisons particulières les uns vers les autres, ont été gréffés par deux pour former de belles sculptures vivantes. Une manière de les lier l'un à l’autre pour la vie, comme un mariage végétal.

Le bois amoureux - Château du Rivau

Le bois amoureux - Château du Rivau

Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau
Jardin du château du Rivau

Jardin du château du Rivau

~~La monumentale pièce de l’artiste Amy O’ Neill en forme de godillot surdimensionné renvoie aux objets symboliques des contes de fées et annonce le voyage au pays de l’imaginaire des légendes proposé dans le cadre des jardins du Rivau. Le travail de l’artiste s’inscrit dans une recherche sur la relation entre souvenirs d’enfance et imaginaire de l’adulte.

Le "godillot" de l’artiste Amy O’ Neill - Château du Rivau

Le "godillot" de l’artiste Amy O’ Neill - Château du Rivau

~~Le jardin secret.

Le jardin secret du château du Rivau.
Le jardin secret du château du Rivau.
Le jardin secret du château du Rivau.

Le jardin secret du château du Rivau.

~~A la lisière de la forêt, surplombant les champs cultivés par l’homme, "le nid" (1996) de Jean-Luc Bichaud semble au premier abord être un banal nid. Recouvert de graines de millet, aliment de prédilection des oiseaux en cage, cet abri prend une autre signification : la protection de la faune dans une nature de moins en moins sauvage et appelle à la responsabilité collective pour sa sauvegarde.

"Le nid" (1996) de Jean-Luc Bichaud - Château du Rivau

"Le nid" (1996) de Jean-Luc Bichaud - Château du Rivau

~~Au bout du Chemin des Fées se dresse "la Tour Du Bois Dormant" de Dominique Bailly. Reprenant la forme du toit des tours en poivrières du château, elle est recouverte des sarments de vigne issus de la dernière taille des vignobles autour de l'appellation Chinon. Ici, l’artiste explore les origines de la sculpture et de l’architecture en « mettant en scène la nature »

"La Tour Du Bois Dormant" de Dominique Bailly - Château du Rivau

"La Tour Du Bois Dormant" de Dominique Bailly - Château du Rivau

~~Histoire de la Princesse Raiponce.

 

Dessin numérique - "Photoshop" - Nadine Dvx

Dessin numérique - "Photoshop" - Nadine Dvx

L'histoire des écuries du Château du Rivau.

~~Jeanne d’Arc vint chercher des chevaux au Rivau en 1429. Un élevage de chevaux de guerre existait déjà dans l’ancienne basse-cour du Rivau, les communs actuels. À la Renaissance, François de Beauvau, grand écuyer de François 1er, commença à reconstruire les écuries d’antan, vraisemblablement en bois. Il mourut à la bataille de Romagne aux côtés de Bayard en 1524.

~~ Son successeur, Gabriel de Beauvau prit le parti vers 1550 de faire élever un bâtiment très novateur, influencé par les édifices que les grands seigneurs avaient découverts en accompagnant le Roi aux campagnes d’Italie. ~~Jusqu’alors, les écuries des châteaux étaient uniquement utilitaires et dénuées de caractère ornemental. La spécificité du Rivau tient au fait que pour la première fois dans l’histoire de l’architecture équestre, des écuries furent conçues par un architecte qui développa un style novateur.

~~Les écuries du Rivau, disposées en L, abritaient au rez-de-chaussée une trentaine de chevaux, vraisemblablement les juments d’un côté et les étalons de l’autre.

~~les Écuries sont (classées Monument historique). ~~Aujourd’hui, des projections audiovisuelles créatives et didactiques illustrent cet épisode de la vie du château.

37 - Château du Rivau - Lémeré - Indre et Loire
37 - Château du Rivau - Lémeré - Indre et Loire

~~Du potager à l'assiette, le restaurant du Château du Rivau.

Restaurant du Château du Rivau.
Restaurant du Château du Rivau.

Restaurant du Château du Rivau.

Halloween au Château du Rivau !

Halloween au Château du Rivau !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :